Forum français sur les troubles dissociatifs
 
PortailAccueilRechercher Documentation ConnexionS'enregistrer
-28%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur mobile et réversible Argo Milo Plus – 13000 BTU/H
394 € 549 €
Voir le deal

 

 [vidéo] Pourquoi vous ne voulez pas avoir de TDI

Aller en bas 
AuteurMessage
Dwelt
Admin
Admin
Dwelt


[vidéo] Pourquoi vous ne voulez pas avoir de TDI Empty
MessageSujet: [vidéo] Pourquoi vous ne voulez pas avoir de TDI   [vidéo] Pourquoi vous ne voulez pas avoir de TDI Icon_minitimeMer 6 Mai 2020 - 14:42

Pourquoi vous ne voulez pas avoir de TDI





Transcription originale de la vidéo : Why you don't want to be DID



Traduction de la vidéo

Bonjour tout le monde, c'est Chloé, et si je donne l'impression de beaucoup regarder vers le bas, c'est parce que je suis en train de lire, car je ne veux pas oublier d'aborder un seul point, ni trébucher sur mes mots.

C'est l'une des seules vidéos, je pense, où notre système ne l'a pas annoncé, donc je voulais le dire en avance : si on dirait que je regarde beaucoup vers le bas tout au long de la vidéo, c'est parce que je regarde vraiment vers le bas, je suis en train de lire.

On a six pages et je veux que chacun de ces mots soient entendus. J'espère que vous resterez tout au long de cette vidéo, car tout ce qu'elle contient est à but éducatif, et important à entendre. J'espère que vous resterez, parce que nous espérons qu'à travers cette vidéo, nous pourrons vous apporter cette éducation, comme certains des commentaires que nous recevons sont irrespectueux.


[ Trigger Warning - La plupart des aspects du TDI sont discuté ici, mais aucun détail n'est donné ]

Bonjour tout le monde, mon nom est Chloé [Chloé, Caretaker, Système Acrylic Chasers], et j'ai décidé qu'au lieu de laisser Ashely jurer tout ce qu'elle sait durant la vidéo, j'allais faire cette vidéo moi-même.
C'est la première fois que je suis dehors en deux ans, cet appartement est totalement nouveau pour moi, et... voilà.

Je voulais commencer cette vidéo en remerciant ceux qui nous ont aidé à créer cette vidéo avec leurs idées et leurs sujets à aborder : The Foresta Nera System, The GodTierSystem, The Eclectic System, The Labyrinth System et notre thérapeute. Tous ont ajouté de bonnes idées à cette vidéo, et nous avons beaucoup apprécié l'aide reçue.
Nous voudrions aussi remercier la chaîne DissociaDID pour la sortie de leur vidéo sur la limite avec la haine ; sans celle-ci, nous n'aurions pas choisi de créer la nôtre.

Comme nous allons discuter des aspects les plus sombres du TDI aujourd'hui, je pose un Trigger Warning général. Si vous préférez lire la transcription de la vidéo afin d'être plus sécure, elle se trouve dans la description.

Le sujet que nous allons aborder est celui des personnes qui n'ont pas de TDI et qui sont sûres de ne pas en avoir, pas celui de gens qui se questionnent et sont en recherche de réponses.

Le TDI provient de traumatismes. Déclarer que vous voudriez ce trouble signifie déclarer que vous voudriez avoir les traumas qui viennent avec. Le trauma à l'origine de cet état, qui divise la personnalité ou le coeur, doit arriver à un très jeune âge. Il peut être sexuel, émotionnel, de la violence physique. Vous ne savez pas quels traumas ont été infligés à un système et, pour nous, entendre que tant de gens voudraient avoir ce trouble est le comble de l'irrespect.

Le TDI n'est pas drôle, c'est une lutte et nous ne croyons pas qu'il faudrait prétendre le contraire. L'amnésie est une barrière énorme et peut être effrayante. Les alters ne s'entendent pas forcément et peuvent créer un environnement hostile au sein même du système. Les alters peuvent tenter de prendre le contrôle complet de votre vie par moment, et qu'ils le veuillent ou non, ils peuvent vous mettre dans de sales situations.

Les flashbacks font partie de la réalité du TDI, comme le TDI est un syndrome de stress post-traumatique complexe (SSPTc), et ces flashbacks peuvent être eux-mêmes traumatisants pour de nombreuses raisons.

Trouver de l'aide est une tâche titanesque, car tandis que la plupart des troubles ont des spécialistes à ne plus savoir quoi en faire, il n'y a que très peu de thérapeutes qui travaillent avec le TDI. Il n'y a que cinq centres qui traitent correctement le TDI aux USA. Si vous trouvez un thérapeute, il peut y avoir une liste d'attente longue d'un an avant de pouvoir le voir. Le centre de traitement de Portland en Oregon avait, la dernière fois que nous avons regardé, une liste d'attente de 6 à 8 mois pour les nouveaux patients.

Quand nous avons cherché notre thérapeute, nous avons envoyé au moins une douzaine de messages, seuls 6 ont répondu, et seulement l'un d'entre eux a annoncé avoir un créneau de disponible, et que si nous avions attendu un peu plus longtemps pour la contacter, elle n'aurait pas pu nous recevoir.
Notre thérapeute est à deux heures de chez nous, et nous avons de la chance qu'elle accepte les sessions par vidéo, sinon nous ne pourrions pas voir qui que ce soit actuellement.

Il y a des thérapeutes qui ne croient pas au TDI, ou bien qui ne sont pas à l'aise avec le fait de travailler avec le TDI. Si vous avez un bon thérapeute, mais qu'il ne sait pas que vous avez un TDI et que vous êtes en train d'essayer de comprendre ce qu'il vous arrive, il y a de grandes chances que vous soyez mal diagnostiqué. Nous connaissons des systèmes ayant reçus des diagnostics tels que : bipolaire, borderline, narcissique, schizophrène et encore d'autres troubles, avant d'enfin obtenir leur diagnostic de TDI.

Obtenir un diagnostic peut prendre des années, certains ont parlé de leur diagnostic ayant pris six ans, voire plus. Chercher de l'aide quand vous avez un TDI est un monstrueux challenge, et certains systèmes ont abandonné l'idée parce qu'il n'y a pas assez d'aide disponible, il n'y a pas suffisamment de ressources ; ou bien ils continuent en espérant obtenir un diagnostic qui expliquera ce qu'ils traversent, sans jamais l'obtenir.

La dissociation est quelque chose que tous ceux avec ce trouble affrontent, elle peut avoir de multiple implications et une grande influence sur les personnes. La dissociation peut vous empêcher de sortir, parce que vous êtes trop déconnecté pour être avec des gens. Cela peut vous empêcher de conduire, marcher peut donner l'impression de se déplacer dans du brouillard ; pour nous, la dissociation nous donne l'impression d'être ivre ou d'avoir la gueule de bois, et rend difficile le moindre effort.

Vous vous repliez sur vous-même et vous isolez des autres, ceux que vous chérissez et aimez, et dont vous ne voudriez pas vous isoler. La dissociation peut être tellement affreuse par moment que vous ne pouvez plus aller travailler, ce qui peut être compliqué. Certains systèmes ont tellement de difficultés qu'avoir un travail est totalement hors de question. La dissociation peut aussi rendre de petites tâches, comme se brosser les dents, extrêmement compliquées.

Quand vous trouvez de l'aide et commencez à prendre des médicaments, ils peuvent réagir différemment selon l'alter qui les a pris. Certains alters nécessitent même des lunettes de vue différentes, ou des doses de médicaments différentes.

Pour nous, lorsque l'on prend des médicaments contre la dépression, on doit faire très attention comme ils peuvent déclencher une dissociation extrême, l'impression d'avoir le cerveau dans le brouillard, des vertiges, ou l'incapacité de switcher. Cela nous donne l'impression que l'on doit traverser un gel épais pour accéder à l'extérieur, et à moins que celui à l'extérieur soit au contrôle et en sécurité, l'accès à l'extérieur ne dure que quelques minutes avant que l'alter ne soit ré-aspiré à l'intérieur.

Certains alters ont des réactions sévères aux médicaments : réactions allergiques, pression sanguine élevée, anxiété ; ils peuvent avoir des effets secondaires à ces médicaments, ou bien ces derniers peuvent tout simplement ne pas fonctionner, tandis que lorsque d'autres alters les prennent, tout se passe très bien. Certains alters ont besoin de médicaments qui ne sont d'aucune d'utilité à d'autres, car les alters peuvent changer la façon dont la chimie du corps fonctionne.

Les systèmes ont également très souvent des douleurs et des maladies chroniques, qui peuvent être très handicapantes et peuvent rendre difficile les activités quotidiennes. Comme le syndrome de stress post-traumatique (SSPT) est associé à de la douleur, et que le TDI est un SSPT complexe, cela est compréhensible que ceux avec un TDI et d'autres troubles mentaux soient sujets à des douleurs chroniques extrêmes.

La relation entre la douleur et le SSPT/TDI est décrit comme psychosomatique. L'étude* la plus récente que nous avons pu trouver sur le sujet déclare que le lien entre la maladie mentale et les douleurs chroniques n'est pas encore clairement défini. La douleur peut être un symptôme de flashbacks physiques, où vous ressentez le trauma sans forcément vous en rappeler tous les souvenirs.

La perte de temps n'est pas seulement un inconvénient, c'est aussi effrayant. Vous pouvez perdre quelques heures, voire quelques jours, lorsque d'autres alters sont au contrôle. Les alters, même s'ils ne sont pas dangereux, peuvent ainsi faire des choses dont l'hôte, et même le reste du système, ne sera pas conscient. Ces choses peuvent être effrayantes, ou causer des dommages au corps ou aux relations.

Notre alter Saint est venu au contrôle pour la première fois accompagné d'une amnésie totale, il n'avait jamais vu d'autres gens avant et a paniqué. Il a pris nos clefs de voiture, a laissé le téléphone là où il était et a quitté l'appartement tandis qu'Aether était sous la douche, sans une seule explication. Quand nous sommes rentrés à la maison, nous étions en détresse, incapables de nous rappeler ce qui s'était passé ni comment nous étions arrivés à l'endroit où nous nous trouvions. Le système de Devon (Aether) était en panique totale, imaginant le pire, ce qui a provoqué des problèmes de confiance de la part de son alter arrivé le plus récemment.

D'autres systèmes voient leur relation ruinée par des alters trompant leur partenaire. Les alters peuvent voler dans les magasins, avoir des crises et se mutiler, ils peuvent oublier les allergies qu'a le corps ; tout cela peut mèner à des hospitalisations.

Voilà ce que cela implique, d'avoir un TDI.

Il y a beaucoup de systèmes qui se débattent avec des addictions. Cela peut prendre la forme de drogues, pour échapper à ce que l'on vit tous les jours, d'alcool, d'auto-mutilation. Trop d'entre-nous ont passé leurs vies à se battre et à chercher une forme de soulagement, parce que l'aide n'est pas si facile à obtenir pour les systèmes aux USA, sans parler des pays où l'accès aux soins est encore pire que le nôtre.

Les nuits blanches, aussi, à cause de l'anxiété de certains alters, des disputes ou dues au fait d'habitudes de sommeil différentes les uns des autres. Beaucoup de nuits sont remplies de cauchemars, et les alters peuvent avoir leurs propres cauchemars comme ils peuvent avoir leurs propres peurs. Nos cauchemars personnels impliquent notre trauma originel et, parfois, nous nous réveillons en panique ou en larmes parce que ces cauchemars ont ramené notre trauma en avant et nous ont traumatisé à nouveau.

Tout peut être un trigger pour les systèmes, de la démonstration publique d'affection à quelqu'un faisant cliqueter un stylo. Littéralement, tout peut être un trigger négatif et un nouveau trigger peut apparaître n'importe quand, surtout lorsque l'on essaie de traiter un trauma. Quand un nouveau trauma remonte, c'est la porte ouverte à nouveaux triggers. Quand bien même ce n'est pas obligatoire pour tous les systèmes, c'est une réalité pour beaucoup d'entre-nous.

Il peut être très difficile de se concentrer à cause du bruit envahissant l'espace mental. Un alter peut essayer de vous parler n'importe quand, même à des moments inappropriés. Quand nous étions avec notre ancien thérapeute, elle nous fixait parfois et notre alter Silver ne pouvait s'empêcher de faire des blagues obscènes sur son strabisme. Et même si, avec du recul, c'était drôle, nous étions mortifiés sur le moment, parce que c'était un total manque de respect.

Cela peut être difficile de se concentrer quand vous avez quelqu'un d'autre qui vous parle avec le même volume sonore qu'une personne extérieure que vous voulez vraiment écouter. Les disputes peuvent être encore plus fortes et vous pouvez juste abandonner l'idée de vous concentrer.

Le switch peut être une expérience douloureuse lorsqu'il est forcé, ou que quelqu'un se bat pour rester au contrôle plutôt que de le passer à l'alter qui veut sortir. Quand un switch est forcé, ou trop rapide, cela peut causer des symptômes physiques, comme des maux de tête ou des nausées. Il nous est arrivé d'avoir des switchs prenant des heures, qui nous forcés à rester au lit tout le reste de la journée. Les maux de tête peuvent devenir des migraines, qui durent de quelques heures à quelques jours.

La dissociation est évidente, mais même si c'est dans le nom du trouble, on n'en parle pas autant que ce que l'on devrait. La dissociation peut être déclenchée avant un switch, ou quand l'hôte revient après un switch. Cela peut causer de la détresse et de la confusion, ce n'est pas drôle.

Il y a aussi le fait que les alters peuvent avoir une apparence différente du corps : ils peuvent être de races différentes, avoir des morphologies différentes, des styles différents, il y a qui ne sont pas humain, voire même des objets inanimés ; tout cela peut être à l'origine d'une dysphorie physique extrême. Ils ne sont pas à l'aise quand ils sont au contrôle, souhaiteraient pouvoir arracher cette peau afin de révéler qui ils sont vraiment. Ils peuvent ressentir un manque d'individualité dut au fait d'avoir tous le même corps, ce qui peut être source de souffrance, d'anxiété et de dépression, rendant la tâche difficile au système. A côté de ça, il y a également la possibilité qu'un alter n'ait pas le même genre que celui du corps, ce qui peut causer de la dysphorie de genre.

Daniel ressent cela si profondément qu'un jour, il a peint un corps nu, avec des ongles griffant la poitrine afin d'arracher la peau et de montrer la personne qu'il est en dessous, mais il n'y avait aucun corps à montrer.

Il existe tellement de stigmatisation autour du TDI, notre chaîne est l'une des plus préservées vis-à-vis des commentaires haineux, mais tandis qu'elle devient plus populaire, ces commentaires deviennent plus nombreux et démontrent exactement ce contre quoi nous nous battons. Nous avons reçu des commentaires de gens disant littéralement qu'ils nous haïssent, qu'ils pensent que nous sommes possédés, ou maléfiques. Une des personnes a poussé la chose au point d'écrire en latin, une autre en hollandais, crachant leur haine et leur religion à notre figure. C'est ce type de haine et d'ignorance que nous combattons dans chacune de nos vidéos.

Les gens pensent que nous faisons semblant d'avoir un TDI pour attirer l'attention, ou disent que nous ne sommes pas légitimes en tant que système parce que nous ne nous comportons pas comme les autres. Récemment, nous avons reçu des commentaires déclarant que nous n'avions pas un TDI, mais plutôt une schizophrénie ou une psychose. Nous n'avons pas rencontré le doute uniquement en ligne : quand nous étions au lycée, nous avions parlé de notre TDI à un très petit nombre de nos amis, en expliquant que cela venait des violences vécues lorsque nous étions enfants. La plupart l'ont accepté et ont souhaité nous soutenir, mais notre ex nous a dit que nous ne pouvions pas avoir un TDI parce que nous n'avions pas été suffisamment traumatisé étant enfants.

Nous ne sommes pas les seuls à avoir été pointé du doigt, et j'espère que notre chaîne apporte un peu de réconfort à ceux qui y ont fait également face : vous n'êtes pas seuls, vous n'êtes pas fous.

Avoir un TDI n'est pas plus amusant qu'avoir des attaques de panique chroniques ou une dépression avec des envies de suicide. Les implications sont toutes aussi importantes, et passer la majeure partie de sa vie à se battre contre son propre esprit est épuisant. Ce n'est pas drôle de devoir partager votre corps avec d'autres gens qui ont leur propre volonté. Certains alters veulent, dès le début, prendre le contrôle complet et faire ce qu'ils ont envie avec le corps. Gérer les conséquences de ce genre de prise de pouvoir peut grandement impacter la santé mentale, ainsi que la santé physique. Certains alters peuvent embarquer votre chéquier et tout dépenser dans des objets rien que pour eux, sans forcément faire attention aux conséquences que cela aura sur le reste du système. Les alters dépensant de l'argent sans faire attention peuvent mener à des difficultés à payer les factures ou votre loyer, ou même pour faire vos courses.

Quand vient le moment de parler de votre trouble, comme de n'importe quel trouble, les gens peuvent vous dire qu'ils vous acceptent, mais une fois que vous montrez vos symptômes, ils s'agacent. Les systèmes agissant librement auprès des gens en qui ils ont confiance, ça sonne génial, mais ces mêmes gens peuvent vous renvoyer l'impression d'être une nuisance, comme si vous étiez un fardeau pour eux, alors que vous êtes la personne qui doit gérer ce trouble, que vous vous êtes débattu avec durant la majeure partie de votre vie (depuis l'âge de 4 ans pour nous) et que vous êtes suffisamment courageux pour partager ce pan de votre existence avec eux. Cela est blessant, ils vous trahissent et vous donne l'impression d'être une nuisance, un problème, de devoir cacher qui vous êtes.

Certains systèmes qui se cachent peuvent tenter de se dévoiler à un autre système. On pourrait croire qu'un autre système serait plus ouvert et source de soutien, mais ça ne se passe pas toujours comme ça. Les autres systèmes peuvent être tout aussi cruels que les personnes neurotypiques ou n'ayant pas de système. Certains rejetteront l'idée que leur ami puisse avoir un TDI, en disant "tu copies juste mon trouble", ou "tu essaies de suivre une mode", rendant encore plus difficile de savoir à qui faire confiance lorsqu'il s'agit de s'ouvrir aux autres, même aux autres systèmes. Il est triste de constater qu'à notre époque, vous puissiez subir la haine des autres personnes avec TDI simplement parce que vous leur avez fait suffisamment confiance.

Les gens qui disent que le TDI est "cool" ou "fun" passent à côté du message des systèmes qui essaient d'éduquer le public et les autres systèmes. Vous ne voyez que ce que nous avons envie de vous montrer à propos de nous et de nos vie. Dans le but de garder le TDI dans la lumière et de ne pas alimenter les préjugés, on tend à montrer plus le positif que le négatif du TDI. Cependant, les récents commentaires que nous avons reçus, qui glorifient le TDI, ont atteint un tel point que nous pensons qu'ils ont besoin d'une réponse.

Les traumatismes ne sont ni fun, ni cool, et le TDI n'est pas quelque chose à souhaiter ou à rendre romantique. Nous sommes diabolisés par les médias, ils nous transforment en personnages de films d'horreur comme Split ou Glass. Ce genre de films, qui donnent l'impression que les alters sont violents et maléfiques, sont là pour faire de l'argent ; pendant ce temps, il y a des gens qui utilisent ces films comme référence pour définir des groupes de personnes qui voudraient juste avoir le droit d'exister. D'autres troubles mentaux sont aussi diabolisés et ils sont tout aussi importants que le TDI, mais nous sommes une chaîne parlant de TDI, donc je ne m'étendrais pas plus sur le sujet.

Nous n'apprécions pas nous entendre dire que nous sommes chanceux d'avoir d'autres gens dans notre tête ; c'est nous dire que nous sommes chanceux d'avoir subi des traumatismes aussi extrêmes alors que nous étions très jeunes. C'est irrespectueux et dépasse les limites de la curiosité sur le sujet.

Nous recevons également des commentaires nous posant des questions sur les violences que nous avons subies et qui ont causées notre division, pour nos deux systèmes. Je n'arrive pas à imaginer une question plus intrusive et irrespectueuse que "quels genres de traumas as-tu vécu étant enfant ?". Ce genre de question, nous essayons de les enlever de la section commentaire, car cela peut être traumatisant de voir des personnes demander des informations sur un sujet aussi sensible. Les traumatismes ne sont pas un sujet de conversation amusant, et si certains en parlent facilement, nous respectons leur choix, mais nous n'oublions pas qu'il y a des gens qui pourraient chercher à nous faire du mal grâce à ce genre d'informations.

Ces gens sont la raison pour laquelle il y a autant de système qui se cachent. Ils se sentent mis sous pression, obligé de devoir répondre, mis dans une position vulnérable à laquelle ils ne peuvent échapper. Ces questions sont une façon de prendre l'ascendant sur des gens vulnérables, et pas seulement sur les systèmes, mais sur quiconque ayant des traumas. Vous ne demanderiez pas à quelqu'un ayant fait la guerre ce qui lui est arrivé pour avoir un SSPT, pas à moins qu'il vous ait invité à l'écouter. C'est la même chose pour le TDI, qui est une forme complexe de SSPT.

Nous passons tellement de temps à vivre caché à cause de la stigmatisation qui entoure le TDI... Nous devons dissimuler qui nous sommes afin de rester en sécurité. On ne sait pas qui est digne de confiance, ceux que nous en pensons dignes peuvent parler dans notre dos, aussi nous devons être attentifs à ce que l'on dit et à qui on le dit. En parler aux autres peut mettre des bâtons dans les roues lorsqu'il s'agit de trouver un travail, ou d'avoir accès à certaines opportunités.

Quand nous étions avec Stacy, nous avons eu l'opportunité de recevoir un don d'une association afin de stabiliser notre situation et de nous remettre sur pied. Stacy a dit au monsieur que nous avions un TDI, et quand il en a parlé au commité, ils ont finalement refusé de nous accorder le don. Tous les emplois que nous avons eus où nous avons parlé de notre trouble à ceux que nous pensions être des amis, ils nous ont traité en bête curieuse et ont pris leurs distances. Même s'il existe des lois contre la discrimination, il y a toujours des employeurs qui refusent des postes à des systèmes simplement à cause de leur diagnostic.

Nous vivons en état de fuite/combat permanent, avec très peu d'opportunité pour nous détendre car nous avons l'habitude d'être utilisé et violenté. Les plus petites difficultés peuvent nous donner l'impression d'être menacé, et nous ne n'arrivons pas à nous calmer, même lorsque nous sommes en sécurité. La plupart d'entre-nous se sentent en sécurité uniquement lorsqu'ils sont isolés et nous avons encore des problèmes avec ça. Quand nous étions jeunes, notre chambre était notre sanctuaire et, même à présent, il est difficile pour nous de rester dans le salon pendant plus d'une heure sans ressentir le besoin de nous retrancher à nouveau dans notre chambre afin de nous sentir à nouveau en sécurité, alors même que l'on ne vit qu'avec notre partenaire.

Nous nous sommes mis sur les réseaux sociaux afin d'aider à faire connaître le TDI et les difficultés que nous traversons. J'ai la sensation qu'avoir été un peu trop léger sur le sujet dans nos vidéos a contribué aux préjugés sur le TDI et l'a fait ressembler à une aventure sympathique. Le TDI n'est pas sympathique, mais nous nous amusons néanmoins car nous avons travaillé très dur et traversé de nombreuses épreuves afin d'être capable de trouver un peu de positif dans notre trouble.

Nous nous sommes battus pour en arriver là dans notre processus de guérison, et nous, tout comme les autres systèmes, méritons d'être heureux, de nous amuser et de faire de notre mieux afin d'accepter qui l'on est. Nous ne méritons pas d'être harcelé, et vous ne devriez pas dire que vous souhaitez avoir un TDI, parce que, à la lumière de tout ce que nous venons de décrire, c'est irrespectueux.

Merci à vous d'avoir regardé cette vidéo, ça a été une expérience incroyable qui nous a pris trois jours afin de nous assurer qu'elle soit parfaite, que nos mots aillent droit au but. Nous sommes heureux d'avoir autant d'abonnés, nous avons récemment atteint les 12k et c'est extraordinaire. Merci à tous d'être aussi présent pour nous.



Revenir en haut Aller en bas
 
[vidéo] Pourquoi vous ne voulez pas avoir de TDI
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Secrets De La Guerre Hitlérienne - Vol. 1 & 2 [DVDRIP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Multiples :: Discussions publiques :: Documentation :: Vidéos-
Sauter vers: