Forum français sur les troubles dissociatifs
 
PortailAccueilRechercher Documentation ConnexionS'enregistrer
-35%
Le deal à ne pas rater :
Huawei P30 Smartphone à 419€ seulement
419 € 649 €
Voir le deal

 

 Cinq étapes vers la Coopération

Aller en bas 
AuteurMessage
Dwelt
Admin
Admin
Dwelt


Cinq étapes vers la Coopération Empty
MessageSujet: Cinq étapes vers la Coopération   Cinq étapes vers la Coopération Icon_minitimeJeu 10 Nov 2016 - 20:18

Bonjour / Bonsoir à tous !

Voici la série de vidéos de Tomi Jamison intitulée "Cinq étapes vers la Coopération".
Le but de ses vidéos est d'expliquer brièvement comment réussir à construire une relation basée sur la coopération au sein d'un système.
La transcription traduite de la vidéo est disponible en-dessous de celle-ci !



Dernière édition par Dwelt le Mar 8 Oct 2019 - 12:31, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dwelt
Admin
Admin
Dwelt


Cinq étapes vers la Coopération Empty
MessageSujet: Re: Cinq étapes vers la Coopération   Cinq étapes vers la Coopération Icon_minitimeMar 8 Oct 2019 - 11:14

Intro



Bonjour tout le monde,
Aujourd'hui je vais vous parler des cinq étapes vers la coopération.

C'est quelque chose qui est cher à mon cœur, j'ai traversé ces étapes avec ma thérapeute, qui m'a aidée à atteindre la coopération avec mon système en une année. La première fois que je suis allée la voir, je switchais énormément, nous n'avions pas beaucoup de coopération, ni même de communication. Je savais pour eux, ils savaient pour moi, et c'était tout. Ils étaient un peu comme des voisins : ils sont là, tu les vois occasionnellement, point.

Il y a cinq étapes qui mènent à la coopération. Elles sont : Compréhension, Apaisement, Communication, Structure, et Coopération.
Les trois premières, Compréhension, Apaisement et Communication, peuvent venir dans n'importe quel ordre. Je l'ai déjà dit avant, il n'y a pas de règles pré-établies disant laquelle doit venir en premier. Cependant, les deux autres, Structure et Coopération, doivent venir dans cet ordre : Structure puis Coopération.

Pendant les cinq prochaines semaines, nous allons explorer ces étapes. Je mettrai en ligne les vidéos le lundi, et nous discuterons de chacune de ces étapes plus en profondeur. Si vous avez des questions, des choses que vous voulez ajouter, que vous voulez que j'ajoute, ou que vous voulez que j'aille plus dans le détail, s'il vous plait, laissez un message. Nous lirons et répondrons à chacun d'entre eux, et espérons que vous y arriverez.
Revenir en haut Aller en bas
Dwelt
Admin
Admin
Dwelt


Cinq étapes vers la Coopération Empty
MessageSujet: Re: Cinq étapes vers la Coopération   Cinq étapes vers la Coopération Icon_minitimeMar 8 Oct 2019 - 11:22

Partie 1 - Communication


Bonjour, c'est Tomi, et aujourd'hui nous allons parler de la première étape parmi les cinq permettant d'atteindre la coopération. Cette première, que nous allons découvrir aujourd'hui, est la Communication.

Quand vous avez affaire à votre système pour la première fois, surtout si vous avez été récemment diagnostiqué, c'est important de mettre en place une notion de compréhension et de respect pour chacun d'entre vous.
Grâce à la communication, vous leur faites savoir que vous êtes là pour eux maintenant, qu'ils n'ont plus à intervenir et à vous sauver tout le temps, que vous êtes prêt à parler, à ouvrir le dialogue. Vous leur faites savoir que, quand ils auront besoin de pester ou juste de discuter, vous serez prêt à être là pour eux.

La première chose que j'ai faite, lorsque j'ai débuté cette étape... et c'était terrifiant pour moi, bien sûr que cela sera terrifiant. Quand vous avez affaire à quelque chose qui ne vous est pas du tout familier, surtout quand vous allez faire quelque chose comme communiquer avec les voix dans votre tête, ça peut être un peu étrange, au début, ça peut être un peu dévastateur.

Peu importe, la première chose que j'ai faite, c'est de commencer à laisser des post-it dans toute ma maison, et sur l'un, j'avais écris "Coucou !" ; sur un autre, j'ai mis "quelle est ta couleur préférée ?", "comment tu t'appelles ?", "as-tu regardé ce film avec moi la nuit dernière ?", "à quoi penses-tu ?", "quelle est ta nourriture préférée ?", etc...

Ils ne répondront peut-être pas immédiatement. Cela pourrait prendre une année pour qu'ils vous répondent. L'important est d'être persévérant, de leur montrer que vous n'êtes pas un de ceux qui arrivent et repartent aussitôt, que vous êtes là sur le long terme, que vous êtes là et que vous serez toujours là ; que rien de ce qu'ils diront ne vous fera fuir ou arrêter de leur parler. Ce sont des personnes très fragiles, ce sont des personnes très fortes. Leur monde est tellement différent du nôtre, complètement différent du nôtre. Ils... ils pratiquent la magie. Littéralement, ils pratiquent la magie. Ils peuvent créer, remodeler et faire ce qu'ils veulent quand ils sont à l'intérieur. Quand ils sortent... le seul rapport qu'ils n’ont jamais eu avec le monde extérieur était lié au danger et à la douleur.

Donc quand vous communiquez avec eux, faites-leur savoir que vous êtes prêt à les écouter, à écouter leur peur d'être dehors, à écouter leurs inquiétudes liées au fait d'être dehors. Ne les forcez pas à communiquer avec vous, laissez les choses arriver en temps voulu. Si vous essayez de forcer, si vous essayez de pousser à la communication, ils se retireront.

Aussi, quand vous communiquez avec votre système, soyez sûr d'écouter leurs préoccupations sur les gens que vous connaissez, les gens présents dans votre vie : votre partenaire actuel, parents, frères et sœurs... ils ne sentent peut-être pas à l'aise avec eux. Écoutez-les. Vous n'aurez pas à prendre une décision ou à faire un choix sur ce que vous ferez à ce sujet, mais au moins, écoutez. Le simple fait que vous soyez prêt à écouter leur point de vue fait toute la différence du monde. Soyez sûr que vous êtes calme, soyez patient, et laissez-les communiquer quand ils seront prêts.
Soyez juste persévérant.

Développer la communication au sein de votre système aidera globalement pour la coopération, ils apprendront qu'ils peuvent venir vers vous s'ils ont des préoccupations sur quoi que ce soit : votre travail, la personne avec qui vous sortez, l'argent que vous avez prêté, la nourriture que vous mangez, ce genre de choses. Ils commenceront à se sentir à l'aise s’ils peuvent venir vers vous et partager leurs inquiétudes. Et quand cela arrivera, ça ouvrira un tout nouveau monde, pour vous et votre système, vraiment. Je me rappelle quand j'ai commencé à communiquer avec le mien, c'était terrifiant. Oh mon dieu ! C'était très, très angoissant.

Votre système vous montrera beaucoup de facettes différentes d'eux-mêmes à travers la communication. Mais n'oubliez pas : ils découvrent tout ça autant que vous. Allez-y doucement, un pas après l'autre. Vous n'avez pas à traverser les cinq étapes immédiatement, dans les prochaines vingt minutes. C'est pour cela que je décris ces étapes lentement, c'est aussi pour cela que je veux les refaire. Je ne pense pas que nous communiquons assez bien entre nous.

Donc, pour résumer : la communication vient avec la persévérance, la patience, et globalement le respect pour chacun d'entre vous. Donc prenez votre temps, et attendez qu'ils vous répondent. Ça arrivera, ça finira par arriver, mais ne vous attendez pas à ce que ça arrive dès que vous avez laissé ce post-it en évidence. Ce n'est pas ce qui arrivera. Et comprenez qu'ils pourront être en colère après vous. Ils seront en colère à cause de certains décisions que vous avez prises et qui les a directement affecté, ils n'en seront peut-être pas heureux. Écoutez-les, écoutez leurs préoccupations, écoutez leur colère. Faites-leur savoir que vous comptez faire des compromis avec eux.

Parce qu'après tout, ce n'est pas juste votre vie, c'est la leur aussi. Toutes les décisions que vous prenez les affectent directement.
J'espère que cela vous aidera.

La semaine prochaine, nous discuterons de l'Apaisement.
Revenir en haut Aller en bas
Dwelt
Admin
Admin
Dwelt


Cinq étapes vers la Coopération Empty
MessageSujet: Re: Cinq étapes vers la Coopération   Cinq étapes vers la Coopération Icon_minitimeMar 8 Oct 2019 - 11:29

Partie 2 - Apaisemment


Bonjour, mon nom est Tomi, et voici les cinq étapes vers la coopération. Le sujet d'aujourd'hui : l'Apaisement.

L'une des choses les plus difficiles à faire, quand vous venez juste d'être diagnostiqué - ou avec le fait d'être multiple, TDI, peu importe comment vous l'appelez - la chose qui peut prendre le plus de temps est l'apaisement.

Premièrement parce que les alters ont été en mode "survie" la plus grande partie de leur vie. Quand on commence à se mettre à leur place, et qu'on regarde à travers leurs yeux, on peut comprendre un peu d'où ils reviennent, et bien sûr la Compréhension sera l'étape suivant, avant la Structure, et finalement la Coopération.

L'apaisement est notre obligation de faire savoir aux alters de notre système que nous avons quitté la situation de maltraitance, et que nous sommes en train de faire en sorte d'être en sécurité, et pas seulement nous, mais aussi tout le système.

Les alters ont été créés pour une seule raison : prendre sur eux les abus. Il n'existe absolument aucune autre raison pour laquelle ils ont été créés. Ils n'ont pas été créés pour que vous puissiez profiter d'un film plus intensément, ils n'ont pas été créés pour faire autre chose que faire ce qu'il faut pour vous garder en vie. Ils... ça m'agace que beaucoup de gens ne voient pas ça. Ça m'agace que beaucoup de gens ne voient les alters que comme des intrus, qu'ils voient ces gens, ces soldats, comme rien de plus que des envahisseurs dans leur vie. Et ça, ce n'est pas la vérité. Ils sont venus pour protéger la personnalité originale, ils sont venus pour protéger celui qui était la personnalité originale, même si celle-ci a en quelque sorte disparue. Les alters sont arrivés, et on subi les maltraitances, ***trigger warning*** on subit les mutilations, le viol, les coups, les humiliations, la tourmente. [/b]***fin du trigger***[/b]

Ils ont probablement subi 99% de tout ça. Bien que la personnalité originale ait subi une partie des abus, gardez à l'esprit que les alters en ont expérimenté une partie aussi.
Maintenant c'est notre tour de leur faire savoir que nous allons les protéger, que tout ira bien, que nous allons faire ce que nous pouvons pour qu'ils se sentent mieux dans la vie, qu'ils vont expérimenter de bonnes choses, expérimenter la joie, le bonheur, l'amusement. Alors il faut les rassurer, leur assurer que leur temps en tant que soldat est terminé, qu'ils ne sont plus demandés pour ce genre de choses maintenant, leur assurer que le grand méchant croquemitaine ne va pas venir frapper à la porte au milieu de la nuit pour essayer d'entrer et de leur faire du mal. Il nous faut leur assurer que nous sommes tirés d'affaire sur ce plan-là maintenant, et que tout ira bien. Leur assurer que dans la vie, ils ont apporté leur contribution, et que maintenant, ils peuvent commencer à guérir.

C'est "amusant" de voir comment les gens regardent les alters, comme s'ils étaient quelque chose dont il fallait se débarrasser. Mais ce sont aussi des personnes qui ont eu des expériences traumatisantes, ce sont aussi des personnes qui ont subi des abus, ce sont aussi des personnes qui ont des problèmes émotionnels et mentaux à cause de ça. Et ils méritent que l'on sorte du placard et qu'on les protège à présent.

Qu'est-ce que l'apaisement signifie pour moi, dans mon système ? ça signifie que je les laisse sortir, et expérimenter le monde. Leur monde est totalement différent du nôtre, complètement différent. Ils existent dans quelque chose de différent, ils vivent dans un endroit où ils peuvent créer et être tout ce qu'ils veulent. Quand ils sortent, il y a des règles qu'ils doivent suivre, donc il faut les rassurer, leur dire que ce n'est plus dangereux de sortir, que ce n'est pas dangereux d'être amis avec des gens, que ce n'est pas dangereux de faire partie du monde, que tous ceux en contact avec eux ne vont pas les blesser, que faire partie du monde ne veut pas dire finir couvert de sang et de cicatrices. C'est notre devoir, maintenant, de les protéger ; c'est notre devoir de leur assurer que tout ira bien.

Le prochain sujet que nous traiterons sera la Compréhension, et ce sera la semaine prochaine. Et si vous avez des questions ou un commentaire à faire, ou un point que vous voudriez que j'approfondisse, faites-le-moi savoir, nous continuerons ce dialogue aussi longtemps que vous en aurez besoin, et nous pouvons aller de plus en plus profondément pour chaque étape. Cette vidéo n'est qu'une vue d'ensemble, donc faites-moi savoir s’il y a quoi que ce soit dont vous voulez parler. J'espère que tout le monde va bien, et espère que vous passerez un bon week-end.
Revenir en haut Aller en bas
Dwelt
Admin
Admin
Dwelt


Cinq étapes vers la Coopération Empty
MessageSujet: Re: Cinq étapes vers la Coopération   Cinq étapes vers la Coopération Icon_minitimeMar 8 Oct 2019 - 11:36

Partie 3 - Compréhension


Tomi : Bonjour, bienvenue sur "Cinq étapes vers la Coopération". Ceci est l'étape trois : Compréhension.

Melissa : La compréhension est la capacité à être en empathie avec vos alters. Essayer d'imaginer ce qu'ils ressentent avec juste un souvenir, même un petit fragment de souvenir. Car vous savez, ils ont des fragments, ou des souvenirs entiers, de ce que vous avez vécus.

Tomi : Et cela peut s'étaler sur des années, pas seulement couvrir un seul incident ou deux. Ils peuvent avoir tout un panel de souvenirs qui couvre certaines années, spécialement les "anniversaires".

Melissa : La base c'est cela, c'est de développer une certaine empathie envers vos alters, et d'essayer... vous savez, vous avez ratés certaines choses, mais ils en ont ratés aussi, alors... c'est la partie la plus difficile : vous rappelez que vous n'être pas le seul qui a à gérer des choses. Vous avez des trous de mémoire, vous sentez désorientés, mais cela leur arrive aussi. La plupart du temps ils apparaissent comme ça, en mode "mais qu'est-ce qu'il se passe ?"
Nous en avons eu qui sont apparu, qui ne savaient pas en quelle année nous étions, qui j'étais, où nous vivions, ou ce qui se passait.

Tomi : Et je ne savais pas que j'avais changé mon nom.

Melissa : Ils ne savent pas forcément ce qui se passe à l'intérieur tout le temps.

Tomi : C'est un bon exemple ! Harry étant l'informateur, il a expliqué à Melissa que si certains alters ont des émotions qui passent à travers moi, qui ont une influence dans ma vie quotidienne, mais que ces alters ne sont pas dans la Maison, il n'en saura rien, il ne sera pas au courant de ce qui se passe.

Tomi : Cela renvoie au fait que peu importe qui a un problème, il peut ne pas être conscient qu'il est en co-conscience avec moi, à moins que je ne partage cette information avec lui. Mais je comprends que c'est ce qui est probablement en train de se passer, et je peux éprouver de la sympathie pour eux, qui sont aussi effrayés, aussi confus que moi. Parce que peu importe ce qui arrive, ils n'affrontent pas ça tout seuls, j'affronte ça avec eux. On peut donc être au même niveau, on peut faire de notre mieux pour traverser ça. Et c'est l'une des choses les plus importantes pour aider votre système : c'est leur dire "je suis là", ça renvoie directement aux parties Communication et Apaisement.
Dire "Je suis là, je comprends, je comprends que ce que vous ressentez est vraiment très intense, que ce que vous traversez est intense. En tant que système, on peut traverser ça ensemble".
C'est facile à dire, toutes ces étapes sont faciles à dire. Mais...

Melissa : Vous allez devoir y revenir, les travailler encore et encore, tous ensemble.

Tomi : Oui, exactement. Mais si vous avez confiance en votre système, alors cela fonctionnera. Si vous croyez vraiment qu'ils font de leur mieux...

Melissa : Qu'ils essaient d'atteindre le même but que vous.

Tomi : Oui, parce que c'est ce qu'ils font, tout le temps : ils vous gardent en vie. Ils vous gardent en vie, ils vous permettent de rester suffisamment sain d'esprit pour vous permettre d'être une personne fonctionnelle dans ce monde.
Et il faut aussi comprendre qu'ils ont peut-être vécu des choses encore pires que ce dont vous vous rappelez. Il y a plein de souvenirs dont je ne veux pas, j'ai été très claire avec eux. Les souvenirs que j'ai sont déjà assez mauvais.
J'ai commencé à écrire ceux dont je me souviens, et... wouah. S’ils en ont des pires que moi, je peux comprendre qu'ils soient en colère, suicidaires, plein de haine et autant déprimés, se demandant quel était le but, pourquoi est-ce qu'ils sont ici... je pense que Cassie le dit mieux que moi. Elle... je suis en train d'écrire un livre sur ce que j'ai vécu, et Cassie a dit quelque chose lorsque que nous avons commencé à travailler sur le moment où ils avaient été créé, le jour où ils ont été créé. Elle a dit que la raison pour laquelle ils ont été créés était que le cerveau devait comprendre la douleur. Le cerveau devait comprendre ce que la douleur était et comment la gérer, parce que c'était tout nouveau, un tout nouveau type de douleur. Et elle croit que c'est la raison de sa création, et ce pourquoi elle a toujours été plus âgée que moi : parce qu'elle devait trouver une façon de comprendre la douleur.
Tout ça renvoie donc à la compréhension, essayer de se mettre à leur place, d'être...

Melissa : Empathique.

Tomi : Empathique, oui. Merci. J'espère que cela vous aidera. La prochaine étape, la quatrième, sera à propos de la structure. Comme je l'ai dit avant, être structuré doit venir avant la coopération, mais les trois premières étapes peuvent venir dans n'importe quel ordre. Si vous avez des questions à ce sujet, n'importe quoi que vous voudriez voir préciser, n'hésitez pas à nous le faire savoir, et nous ferons de notre mieux pour répondre à vos questions.
Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Dwelt
Admin
Admin
Dwelt


Cinq étapes vers la Coopération Empty
MessageSujet: Re: Cinq étapes vers la Coopération   Cinq étapes vers la Coopération Icon_minitimeMar 8 Oct 2019 - 11:41

Partie 4 - Etre structuré


Bonjour, bienvenue sur "Cinq étapes vers la Coopération". Nous en sommes à l'étape 4 : être structuré.

Quand on pense au terme "structure", on pense aux immeubles, à des couches qui doivent se superposer de façon à former des fondations solides et que la structure qui se trouvent au-dessus soit encore plus forte.
Parfois cependant, construire cette structure, développer cette confiance au sein du système n'est pas facile. Une chose à faire afin de construire cette structure et cette confiance est de créer des règles. Lors de la création des règles, vous devez prendre en compte tous les points de vue. Vous devez respecter leur besoin d'être au-dehors, et ils doivent respecter votre besoin... ou plutôt le fait que vous avez une vie au-dehors, en-dehors d'eux, en-dehors du fait d'être TDI.

C'est probablement l'étape la plus difficile à atteindre. Elle ne demande pas seulement de suivre les règles au sein du système, mais aussi de les renforcer, et pas seulement par vous, mais aussi par les membres de votre famille et vos amis, et également par votre partenaire.
Ces règles doivent être définies à l'avance : les alters doivent demander avant de venir au-dehors ; les alters - celles-ci sont mes règles, mes règles du jeu, c'est comme ça que je les appelle - ils doivent demander avant de pouvoir venir au-dehors. Ensuite, ils doivent attendre une réponse, sinon ils ne feraient que demander puis sortir. Là, ils doivent attendre ma réponse, attendre un oui ou un non - parce que sinon, ils demanderaient, attendraient une réponse et sortiraient peu-importe la réponse. Ensuite, il a fallu travailler sur le fait que si c'est "oui", ils peuvent sortir, si c'est "non", ils ne peuvent pas sortir peu importe qu'ils en aient envie ou non.

Développer ce type de structure a été le plus long. Je dirais que ça a pris un peu moins d'un an, quelque chose comme six mois, parce que le concept de règles était totalement différent de ce qu'ils connaissaient. Ils ne vivaient pas sous cet idéal, leur seul but était de réagir. Beaucoup d'alters ne comprennent pas l'intérêt de demander la permission pour sortir ou d'avoir à attendre pour sortir parce que ce n'est pas ainsi que leur monde s'est construit. Les choses n'étaient pas ainsi au commencement. Leur seule fonction était : s’ils voient un danger, ils réagissent. Ils ont donc dû s'habituer à ces règles et les personnes avec qui je vivais ont beaucoup aidé en renforçant ces règles. Si un alter venait au-dehors de façon spontanée, ma partenaire ou mon ami, ou la personne présente à ce moment-là, demandait :
- As-tu demandé la permission ?
- Oui, j'ai demandé la permission.
- As-tu attendu une réponse ?
- Oui, j'ai attendu une réponse.
- Est-ce que la réponse était "oui" ?
Et s’ils disaient, ou s’ils savaient, que la réponse n'était pas "oui", alors ils devaient retourner à l'intérieur.

J'ai dû leur expliquer que je n'essayais pas d'être méchante vis-à-vis d'eux, je n'essayais pas de jouer l'ogre, ce que j'essayais de faire c'était créer une forme de stabilité, pas seulement pour moi mais pour eux également. Car à cette période, j'essayais de retourner travailler, j'essayais de gérer un emploi à plein-temps, j'essayais de terminer mes études, je suivais des cours pour devenir assistante médicale et c'était très stressant. C'était une période vraiment difficile. D'un côté, j'avais ce plan à travailler afin que les alters et moi-même puissions avoir une meilleure vie, et à côté j'avais l'école, la recherche d'emploi, une relation qui ne se passait pas très bien. Toutes ces choses combinées m'ont rajouté beaucoup de stress. Mais lorsque chaque pièce du puzzle a commencé à trouver sa place, une fois que les alters ont compris ce que j'étais en train de faire, une fois que j'ai pu terminer l'école, une fois que j'ai pu trouver un travail et une fois que j'ai enfin rompu avec cette personne, tout le reste a pris son sens pour eux. Ça a commencé à faire "tilt".

Mais on en revient encore à la mise en place de la compréhension, l'apaisement et la communication avec votre système, qui leur permet de se mettre à votre place. Donc pendant que vous travaillez sur ces cinq étapes, ils doivent travailler ces cinq étapes eux aussi.
Vous êtes en thérapie, ils doivent l'être également.
Vous ne pouvez pas faire comme si le thérapeute allait traiter juste une personne et que le reste des alters allait disparaître.
Ils ne sont pas un symptôme.
Ils ne sont pas une maladie.
Ils sont une partie de vous, une partie de qui vous êtes, et travailler avec eux et leur montrer que vous voulez qu'ils fassent partie de votre vie - si vous voulez qu'ils fassent partie de votre vie - cela les aidera à suivre ces étapes avec vous.

Mais comme je l'ai dit avant, ces étapes peuvent sembler faciles mais ne le seront pas toujours. Ne vous attendez pas à ce que tout se fasse en une nuit, surtout si vous venez juste d'être diagnostiqué et que vous venez juste de découvrir que vous êtes TDI. Ces étapes peuvent prendre beaucoup de temps, parfois une année entière. Mais si vous les travaillez chaque jour, chaque jour un petit peu, alors votre système commencera à comprendre ce que vous attendez de lui, ce que vous voudriez qu'il fasse.
Maintenant, avec la structure, vous pouvez écrire une liste de règles et les afficher quelque part chez vous : sur le miroir de la salle de bain, sur le réfrigérateur, face à votre porte d'entrée, sur votre porte d'entrée. Vous pouvez créer des adresses mails pour chacun d'entre eux s’ils le veulent et leur envoyer un email. Ce sont de petites choses pour leur faire savoir que vous voulez travailler avec eux, qu'ils ne sont pas seuls, que vous êtes là pour eux autant qu'ils ont été là pour vous.

Vous devez aussi comprendre que beaucoup d'entre eux vont être en colère et effrayés, avoir beaucoup d'anxiété et être très dépressifs, parce que leur vie entière, leur existence entière, était basée sur de la violence, de la colère et des abus répétés. Aussi, devoir apprendre à faire confiance aux autres va être très difficile pour eux, mais soyez patient, essayez de voir les choses de leur point de vue, n'oubliez pas d'où ils viennent, et tout finira trouver sa place.

La prochaine étape sera la coopération.
Revenir en haut Aller en bas
Dwelt
Admin
Admin
Dwelt


Cinq étapes vers la Coopération Empty
MessageSujet: Re: Cinq étapes vers la Coopération   Cinq étapes vers la Coopération Icon_minitimeMar 8 Oct 2019 - 12:25

Partie 5 - La coopération


Je m'appelle Tomi, et voici les Cinq étapes vers la coopération.
L'étape 5 : la coopération.

Bonjour tout le monde,
Le sujet d'aujourd'hui va être la cinquième étape vers la coopération, qui est Coopération.

Une chose qui m'a beaucoup été demandée est : pourquoi est-ce que la coopération est une étape plutôt que quelque chose qui arrive naturellement ?
La meilleure façon de l'expliquer est d'y aller franchement : oui, la coopération est le but que nous voulons atteindre, mais c'est aussi le produit final, ce que nous espérons, et pas juste quelque chose qui va arriver tout seul.

Une analogie que j'aime est : tu peux guider un cheval vers l'eau, mais tu ne peux pas le forcer à boire.
Vous pouvez faire des suggestions, créer un plan, donner des conseils et des encouragements, mais peu importe ce que la personne fera, elle le fera quoi qu'il arrive. Si les autres étapes sont accomplies, et si la personnalité principale l'explique, une fois que la coopération est atteinte, de nouvelles choses arriverons, de nouvelles choses plus positives.

Au bout d'un moment, les alters récalcitrants, ceux qui résistent, voudront faire partie du processus de guérison.

Réussir cette grande chose qui finira par arriver, avoir son système fonctionnant ensemble, permettra au reste des pièces du puzzle de trouver leur place : pouvoir avoir un travail, pouvoir sortir et avoir des amis, voire juste sortir !

Ne partez pas du principe que la coopération va se contenter d'arriver, parce que c'est quelque chose auquel vous devez vous entraîner ; c'est quelque chose qu'il vous faudra encourager. Si vous avez un ami, un partenaire qui connait l'existence des alters, comme pour les autres étapes, ils devront prendre part à celle-ci pour qu'elle réussisse, surtout s'ils sont encourageant.

Quelques petites choses à garder à l'esprit lorsque l'on atteint cette étape : si la structure n'a pas été mise en place, si elle n'a pas été complètement terminée, la coopération ne fonctionnera pas.
Comme je l'ai déjà dit dans les autres vidéos, les trois premières étapes (Communication, Apaisement, Compréhension) peuvent arriver dans l'ordre que vous voulez, mais la Structure et la Coopération doivent se dérouler dans cet ordre.

J'ai posé quelques lignes directrices pour la structure, et quelques suggestions que je peux faire pour la coopération sont : les compromis. S'ils veulent faire quelque chose, et que vous voulez faire autre chose, essayez de voir si vous pouvez trouver un compromis, quelque chose sur lequel tout le monde peut se mettre d'accord afin que ces deux choses puissent se faire.
Essayez de faire un emploi du temps : "je te laisserai sortir à ce moment-là, si tu me laisses sortir à cet instant-là"

Ce n'est pas quelque chose qui arrivera en une nuit. Comme toutes les autres étapes, cela peut prendre du temps, parce que vous ne gérez pas juste une ou deux personnes ! Si votre système ressemble au mien, vous gérez plus de vingt personnes... ou même si vous ne devez gérer que cinq personnes différentes !
Ils restent des individus, avec des besoins propres, des désirs propres. Essayer de définir les envies, les désirs et les besoins de chacun va prendre du temps. Mais si vous montrez que vous voulez faire des compromis et être une partie à part entière du système, que vous voulez les écouter et les entendre, alors la coopération est l'étape suivante.

C'est l'étape suivante afin de rassembler tout le monde, que tous travaillent ensemble, rendre le système totalement fonctionnel... et pas que ça ! Quand la coopération est atteinte, c'est un poids qui tombe de vos épaules. Comme je l'ai dit avant, ce n'est pas quelque chose qui arrivera en une nuit, mais si vous êtes patient, s'ils sont patients, si vous y allez un pas à la fois, sans précipiter les choses, sans trop bouleverser leur vie telle qu'ils la connaissent, sans mettre en application toutes ces étapes d'un seul coup... juste en y allant étape par étape, en étant prudent et conscient d'à quel point ils seront effrayés parce que la vie telle qu'ils la connaissent va complètement changer, en leur laissant un peu d'espace pour respirer et s'approprier ce qui vient d'arriver, la coopération finira par se mettre en place.

La coopération finira par arriver et ils seront plus volontaires à l'idée d'accomplir cette étape, plus volontaire à l'idée de s'intégrer dans le monde que vous créez.

Voilà, j'espère que tout se passe bien pour vous !
Revenir en haut Aller en bas
Dwelt
Admin
Admin
Dwelt


Cinq étapes vers la Coopération Empty
MessageSujet: Re: Cinq étapes vers la Coopération   Cinq étapes vers la Coopération Icon_minitimeVen 5 Juin 2020 - 21:58

Topic désormais ouvert, si vous voulez commenter Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Cinq étapes vers la Coopération Empty
MessageSujet: Re: Cinq étapes vers la Coopération   Cinq étapes vers la Coopération Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Cinq étapes vers la Coopération
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Multiples :: Discussions publiques :: Documentation :: Vidéos-
Sauter vers: